Projet Zéphyr : fusée expérimentale transsonique

L’objectif du projet est de réaliser une fusée expérimentale qui atteindra une vitesse proche de celle du son dans l’air, afin de faire apparaître des ondes de choc autour de celle-ci (phénomène qui apparaît lorsque le nombre de Mach est supérieur à 0,8 environ).

L’expérience sera de mesurer le champ de pression autour de la peau de la fusée tout au long du vol. Les résultats seront comparés à des simulations numériques des performances aérodynamiques de la fusée, faites sur le logiciel SU2.
Ce projet présente de nombreux défis, comme par exemple l’étude de stabilité de la fusée, ou encore la nécessité d’avoir une mécanique très solide.

À la charge de Noémie Canet, le projet sera conduit sur deux ans par 15 étudiants de filières et niveaux d’études très variés, allant de la première année de licence à la deuxième année de master, et de la mécanique à la physique en passant par les mathématiques et l’informatique. Le projet sera suivi par l’association Planète Sciences, et sera présenté à la qualification pour la campagne de lancement C’Space 2021.